Le tracé de la rocade L2 permettra de relier l’autoroute du Nord à celle de l’Est par une  liaison à 2 x 3 voies de 9,7 km entre l’échangeur des Arnavaux (A7) et l’échangeur de Florian (A50).

L’opération propose une alternative efficace à la traversée du centre-ville pour tous les trafics d’échange inter-quartiers et de déplacements inter-agglomérations, tout en s’insérant dans le tissu urbain des quartiers et dans les projets d’aménagement en cours.

Composante essentielle d’un projet urbain ambitieux pour Marseille, la rocade permettra de :
  • Contribuer à la reconquête des voiries du centre-ville en les allégeant du trafic automobile et en assurant le contournement de Marseille. La mise en service de ces nouveaux itinéraires permettra d’offrir de meilleures conditions de circulation et de sécurité sur l’ensemble du réseau et ainsi de délester les axes traditionnellement chargés de la ville (Rocade du Jarret, parties terminales des autoroutes A7, A50…).
  • Contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des habitants des quartiers traversés par le projet par la mise en œuvre d’un projet de requalification urbaine (accompagnement des habitants, interfaces avec les aménagements urbains en cours et à venir, insertions paysagères, qualité de l’air…).
  • Favoriser le développement des transports collectifs sur les voiries délestées ou sur les dalles des tranchées couvertes de la L2 (tramway, prolongement de la ligne de métro, parc-relais, transports en commun en site propre).

Tracé

La rocade L2, qui sera une autoroute appelée, conformément à la réglementation européenne, A507, aura une longueur de 9,7 km et assurera le contournement du centre-ville de Marseille entre l’A50 (autoroute Est vers Aubagne et Toulon) et l’A7 (autoroute Nord vers Lyon et par l’A51 vers Aix-en-Provence).

Elle sera constituée de deux sections :

La L2 Est : de l’A50 à Frais Vallon (5,2 km)

La L2 Est sera reliée à l’A50 par l’échangeur de Florian. Celui-ci assurera :

  • la continuité autoroutière entre la L2 et A50 vers Aubagne,
  • la continuité autoroutière entre Aubagne et Marseille
  • par le point d’échanges situé au-dessus des autoroutes :
    • les échanges de la L2 avec A50 vers Marseille,
    • les échanges de la L2 et d’A50 avec la voirie urbaine (Avenue Mireille Lauze, Boulevard de Florian, Avenue Désiré Bianco, Chemin de l’Armée d’Afrique).

La L2 Est comportera ensuite trois points d’échanges avec la voirie urbaine :

  • Un point d’échanges au niveau de l’avenue Pierre Chevalier où se trouve la ligne de tramway T1.
  • Un système d’échanges constitué de deux points complémentaires, situés aux extrémités de la tranchée couverte de St Barnabé : l’un sur l’avenue des Caillols, l’autre sur l’avenue de Saint-Julien. Le point d’échanges de l’avenue des Caillols permettra aux habitants d’Aubagne et alentours d’accéder au parking RTM situé au terminus de la ligne de métro M1 (station La Fourragère).
  • Un point d’échanges à Frais-Vallon. Il dessert le Technopôle de Château-Gombert et permet une liaison rapide avec le centre-ville : en voiture par l’avenue Jean-Paul Sartre, et en métro en utilisant les parkings RTM de Frais-Vallon ou Saint-Just et en empruntant la ligne M1.

La L2 Nord : de Frais Vallon à l’A7

Après Frais-Vallon, commence la L2 Nord (3,5 km) qui comportera un point d’échanges à Saint-Jérôme. Il dessert d’une part l’Université et d’autre part le centre urbain et commercial du Merlan par une nouvelle voie de surface créée dans le cadre du projet au sud de la L2 qui rejoindra l’avenue Prosper Mérimée.

Ensuite, après un parcours en tranchée couverte sous l’actuelle avenue Allende, puis entre la voie ferrée et le MIN des Arnavaux, la L2 rejoindra l’A7 au niveau de l’échangeur des Arnavaux.

Cet ouvrage assurera :

  • la continuité autoroutière entre la L2 et A7 avec la direction de l’aéroport et d’Aix en Provence,
  • par l’intermédiaire de carrefours situés au-dessus des autoroutes :
    • les échanges entre A7 et la voirie urbaine (Avenue du MIN, Bd. Gay-Lussac, Bd. Simon Bolivar),
    • l’accès à la L2 depuis la voirie urbaine.

 L’accès de la L2 à la voirie urbaine sera aussi assuré par une sortie de la L2 vers l’avenue Jean Queillau (avant le passage de la L2 entre la voie ferrée et le MIN).
De ce fait, les échanges de la L2 avec le centre-ville via A7 seront assurés par la voirie de surface.

Réalisation

Le 7 octobre 2013, la Société de la Rocade L2 de Marseille a signé avec l’Etat un contrat de Partenariat Public Privé PPP.

Grandes étapes

31 décembre 1992 : Déclaration utilité publique L2 Est
12 novembre 2010 : Déclaration utilité publique L2 Nord
2007 : Signature du protocole d’accord entre les quatre co-financeurs pour recourir à un Partenariat Public Privé (PPP) afin d’accélérer la réalisation de la L2
2011 : Engagement de la procédure de dialogue compétitif dans le cadre de la démarche de PPP : présélection des entreprises et envoi du dossier de consultation des entreprises
2012 : Poursuite de la procédure de dialogue compétitif et transmission du dossier des offres finales
Début 2013 : Réception et analyse des offres finales des 3 derniers candidats en lice
7 octobre2013 : Signature du contrat de Partenariat Public Privé

Échéances prévisionnelles

Octobre 2013 – Juillet 2014 : études complémentaires
Juillet 2014 : Début des travaux de la L2 Est
Août 2014 : Début des travaux de la L2 Nord
Novembre 2015 : Livraison du Centre d’entretien et d’intervention de Clérissy
2016 : Mise en service de la L2 Est
2017 : Mise en service de la L2 Nord

Financement

Le projet est financé aux 2/3 par des concours publics et pour 1/3 par des investisseurs privés et des prêteurs.

La forme du prêt est un emprunt obligataire.