Les murs de la L2

Le plus important projet d’art mural en Europe

En empruntant la L2, vous allez découvrir un projet unique qui orne les murs de cette autoroute.

En partenariat avec Planète Emergences, la SRL2 a offert à des artistes la possibilité de s’exprimer sur de gigantesques murs à  ciel ouvert. Au fil des réalisations, un univers multiple et magique se dessine, s’inspirant de l’histoire et de la géographie locale, du contexte architectural, de l’environnement social et urbain. Un grand projet d’art urbain, qui donne à voir et à vivre, et permet de tisser des liens entre les espaces et entre les hommes.
Le projet des Murs de la L2 est un projet d’art mural innovant. Véritable traversé dans le paysage, il invite à un voyage dans l’histoire de l’art, dans le rapport de l’homme à l’art, de l’art pariétal aux nouvelles formes d’art dans l’espace public. 

Le projet des Murs de la L2 s’inscrit au cœur de la métropole. A cet effet, nous contribuons à  la transformation en cours et quoi de mieux que l’action culturelle comme vecteur de rencontre. Le travail de lien social est inhérent au projet des Murs de la L2.

Chaque réalisation a été accompagné d’un travail avec les artistes, des établissements scolaires, des centres sociaux, sous forme d’ateliers et d’actions participatives.

Les premières réalisations ont été faites en 2015 et le projet s’est poursuivi jusqu’en 2018, année d’ouverture à la circulation de la L2 dans son ensemble.
Pour chaque échangeur, il s’agit d’œuvre d’art mural de grande envergure, racontant une histoire, témoignant du talent des graffeurs peintres, de la diversité des univers et des techniques. Chaque artiste cherche à aller toujours plus loin, repoussant les limites, ses limites. Toutes les techniques d’art mural sont présentées dans les réalisations.
Le contexte de voie circulé impose de tenir compte des contraintes de sécurité et de la vitesse. Le parti pris d’ouvres immenses et de « figuratif géant » permet d’éviter le détail et d’entrer dans une autre dimension de l’art mural.

Les surfaces peintes sont monumentales. Avec les Murs de la L2, l’art urbain rentre dans une nouvelle phase de son histoire.

STF MOSCATO

STF Moscato, célèbre artiste martégal, est intervenu sur le poste à haute tension de Saint-Pierre

JACE

Jace est intervenu sur l’Échangeur de Saint-Julien. Il va réaliser la plus grande fresque de la L2.

NOYPS & VETER

Le duo s’est attaqué aux deux murs de la bretelle d’accès à  la L2 depuis l’échangeur Florian.

L’ATLAS

900m de long pour 3 mètres de haut pour l’artiste toulousain.

GORGONE

Gorg One a travaillé sur la figure du cerf qui habille le kilomètre du MIN des Arnavaux. Le jeu de répétition leur donne vie avec la vitesse des véhicules.

GODDOG

L’artiste investit les murs de l’échangeur des Arnavaux

HENG & Remy UNO

Faire vivre le difficile secteur d’un nœud autoroutier.

MAGOT

Faire vivre le difficile secteur d’un nœud autoroutier.

FRED WEISS dit PLON

Niché sous la bretelle d’accès à la L2 aux Arnavaux, Fred Weiss redonne des couleurs aux tarots de Marseille.

YZ

Les très long murs de l’échangeur des Caillols

Difuz & Gamo

Les dessous colorés de l’échangeur de Saint-Jérôme.

Tétar Max

La projection de la psyché sur les murs de l’entré

L’Outsider

Un échangeur qui ressemble à Métropolis colorisé

LE MODULE DE ZEER

L’échangeur de Saint-Jérôme attaqué par les modules de l’espace !

LEK & SOWAT

La typo XXL à l’entrée de Marseille

Crew TKO

La sortie jaune, fada !

SETH

Des enfants géants sur les murs de Frais Vallon

Crew PM et LARTMADA

Un échangeur qui ressemble à  Métropolis colorisé

Laurent CARTE et Jean-Luc ARNAUD

La carte de Marseille de 1861 sur Murs de la L2

DIRE – Crew 132

Le premier artiste à  intervenir sur la L2 « officielle »

Jean FAUCHEUR

Monsieur Faucheur lui-même, père du graffiti en France dans les années 30.

BREZ

Damier futuriste sur la sortie Frais Vallon

MAKO DEUZA, Kowse et Abou

Galerie de portraits à ciel ouvert au Merlan.

Les autres

Un échangeur qui ressemble à  Métropolis colorisé

ALFE

Exercice géométrique sur la L2